RADIO(S)

Alerte info
Atallah Nehme : En exclu, le premier titre de son nouvel album "Patience reptile" qui sortira courant 2021. Ce titre s'appelle "A tombeau ouvert" ... à découvrir sur Events radio. BullRun Band : Ils sont fiers de vous présenter leur premier clip vidéo appelé Fire and Hate !! Regardez-le !! Jayleen Mc Carty : Le dernier titre de la chanteuse Jayleen Mc Carty "Juste un peu perdu" est dispo sur toutes les plateformes de téléchargement.




Et si, sans que l’on ne s’en rende compte, notre vie ressemblait à un road-trip dans la 4L à Momo ?

Avec des hauts et des bas, des garçons qui viennent de loin rêver à ces jours meilleurs, des filles à qui l’on donne un amour en kit, quelques échappées belles pour se sentir libres et des descentes qui ressemblent à l’enfer, des chansons que l’on chante seul ou en charmante compagnie 
- celle de Cécile Hercule par exemple 
-, deux ou trois copains qui font les beaux histoire de cacher leur timidité maladive, des tours du quartier qui ont des allures de tour du monde, des années qui filent vite au rythme de douces et tendres résolutions que l’on tiendra ... ou pas, des baisers délicats au creux de la main de femmes que l’on chérit chastement en de complexes relations, des amours addictions qui nous rappellent Nougaro et que l’on met en mélodie pour ne pas s’en défaire ?! 

Et si, chacune de nos existences n’était, à l’image de ce Palais Idéal du Facteur Cheval, qu’un patchwork de volonté et d’idées, de coups de cœur et de rêves, de colères et de combats qui ne ressemblent qu’à nous, la rendant, au final, unique dans l’univers ?!... 

Infatigable promeneur de champs de rimes toujours sensibles, jamais futiles, Davy Kilembé ne cesse faire danser ces mots qu’il aime tant et qui, lorsqu’il s’en empare avec un sourire de garnement incorrigible, deviennent de subtils véhicules pour nos émotions folles. 

Son bateau jamais ne connaît de vents contraires, cabotant en douceur vers des contrées où chaque tranche de vie, chaque personne rencontrée peut devenir le sujet de chansons au long cours ou de virgules souriantes, où chaque sujet, fut-il le plus grave qui soit, se doit d’être abordé avec le sourire. 

Sous le soleil exactement, celui qui colore nos existences et dore nos peaux, Davy Kilembé, quand il ne s’échappe pas du côté de Brassens ou de Bob Marley, nous envoie quelques cartes postales, parenthèses enchantées au milieu de vies bousculées, qui, note chaloupée après note enivrante, donnent à nos esprits un peu de liberté bienvenue. 

Quelques «Chansons d’amour et de colère», donc, pour nous parler de grands tout et de petits rien, de ce qui va mal et de ce qui pourrait aller bien, alternant sujets dramatiques et drôles de sentiments, juste pour être raccord avec cette vie qui n’en fait qu’à sa tête et ressemble plus souvent à un grand huit qu’à un long fleuve tranquille.
Partager